pluviometre

Fabriquer un pluviomètre peut être une activité ludique si vous avez la fibre bricoleuse. Si vous êtes intéressé par la fabrication d’un pluviomètre, voici un petit guide qui vous aidera dans votre projet

A lire, https://www.igen.fr/domotique/2019/10/netatmo-la-station-meteo-se-prepare-homekit-110741

pourquoi fabriquer un pluviomètre ?

Fabriquer soi-même un pluviomètre est une opération qui vous apporte une certaine satisfaction. Seuls ceux qui sont férus de bricolage peuvent comprendre cette sensation lorsqu’on réussit à fabriquer soi-même un outil.

Outre le fait de flatter son ego, fabriquer un pluviomètre permet d’économiser beaucoup d’argent, car il ne demande quasiment aucun investissement. Les matériaux nécessaires à la conception d’un pluviomètre sont assez répandus et ne coûtent quasiment rien lorsqu’ils ne sont pas déjà à votre disposition.

A lire aussi, Comment affûter une trancheuse à jambon 

Comment fabriquer un pluviomètre

Pour fabriquer votre pluviomètre DIY, vous devez vous munir d’une bouteille d’eau en plastique à fond plat, d’une règle, d’un feutre à l’encre indélébile, d’un ruban adhésif capable de résister à l’humidité et d’un cutter. C’est un exercice qui demande un niveau de bricolage très faible. Même un enfant peut réaliser cela.

Une fois que vous avez tous ces éléments, il faut prendre le cutter et couper le haut de la bouteille d’eau. Faites-le de telle sorte qu’il ne vous reste qu’un cylindre bien droit et régulier. Ensuite, vous devez prendre la partie que vous avez enlevée (le goulot) puis le disposer comme un entonnoir sur le reste de la bouteille d’eau. Utilisez le ruban adhésif pour fixer le tout.

Pour la graduation, il vaut mieux le faire sur du ruban adhésif plutôt que sur le corps de la bouteille d’eau. La graduation est l’opération la plus délicate lorsque vous fabriquez un pluviomètre. Pour la graduation, vous devez mesurer le rayon de l’ouverture du goulot de la bouteille d’eau (en millimètre).

Ensuite, effectuez la mesure du rayon du fond de la bouteille. Enfin, vous devez effectuer une petite division. Il s’agit ici de trouver la distance en millimètres entre chaque graduation. Pour cela, divisez le rayon du goulot par le rayon du fond de la bouteille puis élevez le résultat au carré. Vous obtenez la distance en millimètre entre chaque graduation.

Une fois que vous avez gradué votre pluviomètre, vous pouvez le placer dans un endroit où il pourra servir. Généralement, on place ces genres de dispositifs dans le jardin ou dans un espace dégagé. L’important est qu’il n’y ait pas d’obstacle au-dessus du pluviomètre. Fixez-le sur une tige ou un pilier. N’oubliez pas de vider votre pluviomètre après chaque pluie histoire de ne pas fausser vos relevés.

Un pluviomètre DIY est-il aussi fiable qu’un pluviomètre fabriqué en usine ?

Si vous respectez les consignes à la lettre, un pluviomètre DIY (fabriqué par soi-même) est un outil fiable au niveau des relevés. Certes, vous n’aurez pas l’exactitude d’un modèle d’usine, mais c’est largement suffisant pour des relevés effectués dans un cadre domestique.

Un autre point faible du DIY est la qualité des matériaux. Le ruban adhésif et l’encre indélébile ne sont pas conçus pour être exposé 24 h/24 h aux intempéries. À un moment, ils perdront leur propriété. Utiliser un pluviomètre DIY est pratique uniquement si vous comptez l’utiliser dans un cadre domestique.

N’hésitez pas à venir consulter nôtre comparatif des meilleurs pluviomètre du marché sur, https://le-bon-pluviometre.fr/